Banque - Assurances

Votre partenaire courtier

Tél.

04 93 13 48 02

Il existe trois niveaux de cotisations pour préparer votre retraite:

°2 régimes de retraite obligatoire:

Quel que soit votre statut de cotisant ( salarié ou indépendant), votre retraite est décomposée entre:

  • un régime de base appelé  » assurance vieillesse »
  • un régime complémentaire ( ARRCO  et AGIRC) le plus souvent obligatoire

L’objectif de votre retraite est de vous permettre de vous maintenir votre niveau de vie lors de votre cessation d’activité. Afin de vous assurer une retraite régulière et certaine, il convient donc d’avoir eu des revenus réguliers.

°Un troisième niveau: les régimes de retraite supplémentaires: 

Les employeurs ont la possibilité de faire bénéficier leurs salariés d’un régime de retraite supplémentaire qui vient s’ajouter à la pension de vieillesse versée par la Sécurité sociale et aux retraites complémentaires versées par l’ARCCO et l’AGIRC.

° 2 types de régimes de retraite supplémentaires:

- Les régimes à cotisations définies:

L ‘engagement de l’entreprise porte uniquement sur un niveau de financement. Dans ces régimes, le salarié peut bénéficier de deux types de contrats collectifs.

  • un contrat à adhésion facultative souscrit par l’entreprise au profit de ses salariés
  • un contrat à adhésion obligatoire souscrit par l’entreprise au profit de ses salariés. Ce contrat bénéficie d’avantages fiscaux et sociaux conditionnés par un certain nombre de critères définis réglementairement.

- Les régimes à prestation définies:

L’engagement de l’entreprise porte sur le niveau de la pension qui sera servie. L’employeur finance seul ce dispositif en versant des cotisations sur un compte collectif.

° 2 types de régimes dits « 39″:

  • Des régimes additifs: Le montant garanti de la retraite supplémentaire est indépendant des pensions perçues par ailleurs.
  • Des régimes différentiels (retraite chapeau): la retraite supplémentaire est égale à la différence entre le montant garanti et les autres pensions versées à l’assuré.

 ° 2 modes de gestion pour vous constituer une rente pour votre retraite: 

  • La répartition: La Sécurité sociale, l’assurance vieillesse, impose la répartition comme mode de fonctionnement  de ses régimes dits « de base ». Cette répartition repose sur le principe de solidarité entre les générations. Pour les régimes de retraite autres que le régime de retraite de base, la répartition n’est admise que dans les régimes soumis à des « accords collectifs interprofessionnels étendus et élargis ».  Exemple: les régimes AGIRC et ARCCO.
  • La capitalisation: A contrario, les régimes par capitalisation vous proposent de constituer votre propre retraite, en fonction de vos possibilités d’épargne, et du niveau des prestations que vous souhaitez atteindre au moment de votre retraite.

 

° Lexique:

  • Retraite complémentaire: retraite conventionnelle ( ex AGIRC ou ARCCO) s’ajoutant à la retraite légale de l’assurance vieillesse du régime général en vertu de l’adhésion obligatoire des salariés du régime complémentaire de retraite.
  • Régime AGIRC: régime de retraite complémentaire obligatoire des salariés cadres. Tout au long de sa carrière, le cadre cotise en achetant des points qui formeront la base de calcul pour le paiement de sa retraite complémentaire. L’ AGIRC (cadres) vient en complément du régime ARRCO (cadres et non cadres).
  • Régime de base: Il désigne le régime de retraite général de la Sécurité Sociale dont  bénéficient les salariés à titre obligatoire.
  • Régime de retraite complémentaire: Second niveau de retraite obligatoire, complétant le régime de base (ex-régimes ARCCO pour tous les salariés, régime Ircantec pour les agents de l’Etat non titulaires).
  • Régime général: Utilisé dans le domaine de la retraite, expression simplifiée utilisée pour désigner le régime de retraite de base des salariés du commerce, de l’industrie et des services du secteur privé.