training_placement

Certains produits financiers permettent de recevoir des revenus réguliers. Voici le tour d’horizon de ces principales solutions.

° Qu’est ce qu’une rente viagère?

La rente viagère est un engagement de l’assureur à vous verser un revenu régulier jusqu’à votre décès. En contrepartie, votre capital ne vous appartient plus. Cette rente correspond le plus souvent à 3 ou 4% par an du capital que vous convertissez.

Le montant initial de la rente dépend de votre espérance de vie selon votre age, il est ensuite revalorisé selon deux facteurs: d’une part le taux technique qui est un taux d’anticipation garanti sur la revalorisation future de la rente, et d’autre part la participation aux bénéfices qui es liée aux performances financières de l’assureur.

Par exemple, si l’assureur fait 3% de profits et que vous avez opté pour un taux technique de 1,25%, votre rente sera revalorisés de 1,75% (3-1,25) au titre de la participation aux bénéfices. Le taux technique conditionne la revalorisation de votre rente.

Les contrats d’assurance donnent accès à une sélection de rentes très large: rente simple, rente réversible entièrement ou partiellement sur la tête d’un bénéficiaire, rente majorée en cas de dépendance, rentes avec annuités garanties…

Dans beaucoup de situation, l’idéal est de cumuler l’option réversion et annuité pour assurer une durée minimale de versements au bénéficiaire quoi qu’il arrive.

°Madelin, PERP, Préfon: l’avantage fiscal est immédiat 

Trois produits de rente concernant avant tout des contribuables fortement imposés, procurent un avantage fiscal immédiat: le contrat retraite Madelin, le perp et le préfon.

  • Le contrat Madelin réservé aux travailleurs non salariés, se caractérise par une phase d’épargne, puis par une phase de rente. Durant la première phase, vous vous engagez à verser  jusqu’à la retraite un montant minimum annuel déterminé au préalable avec votre assureur. Cette cotisation est modulable mais encadrée, elle doit évoluer dans une fourchette comprise entre 1 et 10. Le principal atout des contrats Madelin étant des versements déductibles de vos revenus professionnels jusqu’à un plafond de 68509 euros. En revanche, l’épargne est indisponible jusqu’à la retraite, sauf cas exceptionnels (invalidité, liquidation judiciaire, surendettement).
  • La Préfon est quant à elle réservée aux fonctionnaires et aux agents de la fonction publique. Durant son activité, le cotisant acquiert à son rythme des droits à la retraite sous forme de points, à un certain prix lui conférant une déductibilité du revenu imposable plafonnée à 29625  euros. Ces points, sont accumulés jusqu’à la retraite. La rente viagère versée se calcule en multipliant le nombre de points obtenus par la valeur de service du point. Pour améliorer sa rente, l’affilié a deux solutions, soit augmenter son taux de cotisation, soit racheter des années antérieures.
  • Le plan d’épargne retraite populaire est ouvert à tous. Durant sa vie active, le titulaire du Perp alimente son plan à son rythme. Ses versements lui permettent acquérir un droit à rente viagère liquidable au plus tôt à partir de l’age de la retraite et de bénéficier d’une baisse de revenu imposable, plafonnée elle aussi à 29625 euros.

° Les contrats dits à « annuités variables » 

Vous bénéficiez d’un revenu minimum qui peut être revalorisé chaque année selon les contrats, avec un effet cliquet dune totale disponibilité du capital, et de la fiscalité avantageuse de l’assurance vie.

Les frais (sur versements, de gestion, coût de la garantie). Le manque de maturité de ce marché et la grande complexité du produit relativisent toutefois son attrait.

Il fonctionne en 3 étapes: une phase de constitution, une autre de retraits programmés, puis une dernière de rente viagère.

La première est une phase d’épargne. Le souscripteur dont l’age ne peut être inférieur à 45 ans, verse un montant minimal de 25000 ou 30000 euros  sur des unités de compte plus ou moins fortement exposées aux marchés financiers. Il bénéficie alors de deux garanties : une garantie de revalorisation de l’épargne, et une garantie cliquet qui sécurise les intérêts produits par le contrat.

A partir de 60 ans, le souscripteur peut demander le déclenchement de versement d’une rente. Plus l’age de versement est repoussé, plus le taux de rente est élevé. Selon les contrats, il évolue entre 3,6 et 4,5%  du capital accumulé à la fin de la phase de constitution.