Banque - Assurances

Votre partenaire courtier

Tél.

04 93 13 48 02

Qu’est ce que c’est ?

Le Compte sur livret est un livret fiscalisé qui peut venir en complément des livrets défiscalisés : Livret A, Livret d’épargne populaire (LEP), Livret de développement durable (LDD), Livret jeune principalement.

Ce livret est peu attractif en termes de rémunération net d’impôt, sauf en cas de taux promotionnels ou taux boostés.

Caractéristiques du compte sur livret :

Conditions d’ouverture
  • Vous pouvez souscrire un compte sur livret auprès de tous les établissements bancaires en France.

 

  • Il n’y a aucunes conditions à l’ouverture, vous pouvez cumuler plusieurs comptes sur livret dans un ou plusieurs établissements
Minimum de versement
  • Montant librement fixé par les banques
Encours minimum
  • Montant librement fixé par les banques généralement égal au minimum de versement
Versement périodique
  • Aucune obligation de versement programmé
Plafond de versement
  • Montant librement fixé par les banques.
  • En général, il n’y a pas de plafond pour ce type de livret
Taux de rémunération
  • Taux librement fixé par les banques et basé sur l’Euribor trois mois la plupart du temps.

 

Principe des intérêts par quinzaine
  • Les intérêts sont calculés par quinzaine, c’est-à-dire du 1erau 15 du mois, puis du 16 à la fin du mois.

 

  • Pour un dépôt, privilégiez une opération le 15 et le 30 ou 31 du mois.

 

Avantages et Inconvénients du compte sur livret :

- Avantages :

  • Vous pouvez ouvrir un compte sur livret sans aucune condition, tant que vous êtes résident fiscal en France.
  • Les fonds ne sont pas bloqués en cas de besoin, mais le taux de rémunération subira une pénalité variable selon les banques.
  • Pas de risque de perte en capital
  • Un plafond élevé voir illimité
  • Des campagnes de taux boostés sont régulièrement proposés par les banques

- Inconvénients :

  • Le taux d’intérêt du compte sur livret n’est pas très élevé
  • Les intérêts sont fiscalisés à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, ou au prélèvement forfaitaire libératoire (PFL).