Banque - Assurances

Votre partenaire courtier

Tél.

04 93 13 48 02

Qu’est ce que c’est ?

Le Compte épargne logement (CEL) est plus souple que le Plan épargne logement (PEL).

Vous n’êtes pas obligé de procéder à des versements réguliers et les sommes déposées sont disponibles à tout moment.  En contrepartie de cette souplesse, votre épargne est moins bien rémunérée que sur un PEL, elle varie au fil des ans, et le montant du prêt que vous pouvez obtenir est inférieur à un PEL.

Dépôts et plafond du CEL :

  • Le CEL est accessible à tous, y compris aux enfants mineurs dés leur naissance, dans la limite d’un seul compte par personne.
  • Le CEL vous permet de faire fructifier vos liquidités en toute sécurité et en toute liberté : vous n’avez aucune obligation de versements réguliers, ni engagement de blocage des fonds. Votre épargne est toujours disponible.
  • En pratique, après un premier versement de 300 euros à l’ouverture, vous pouvez effectuer des versements à tout moment, sous réserve de respecter un minimum de 75 euros par an, 75 euros par versement et un plafond de versement de 15300 euros.
  • Les retraits sont libres mais il faut laisser un minimum de 300 euros sur votre CEL.

 

CEL : la possibilité d’obtenir un prêt d’épargne logement dés 18 mois

  • Pour bénéficier d’un prêt d’épargne logement au titre d’un CEL, votre compte doit être ouvert depuis au moins 18 mois (cette durée est ramenée à 12 mois si un membre de votre famille vous cède des droits à prêt provenant d’un CEL ouvert depuis au moins 18 mois).
  • Vous devez aussi avoir acquis un montant minimal d’intérêts sur votre CEL : ce montant s’élevé à 37 euros si vous demandez un prêt pour financer des travaux de réparation ou d’amélioration de votre résidence principale. Il s’élève à 22,5 euros pour un prêt destiné à financer des travaux d’économie d’énergie et à 75 euros en cas d’achat ou de construction de votre résidence principale.

 

Rémunération du CEL :

  • Le taux d’intérêt d’un compte épargne logement (CEL) est fixé par les pouvoirs publics. Il est égal à 2/3 de celui du livret A.
  • Ce taux est susceptible d’être révisé 4 fois par an en fonction de l’évolution de l’inflation et des taux d’intérêt à court terme.
  • Le taux en vigueur s’applique à tous le CEL, quelle que soit leur date d’ouverture.
  • Comme pour le PEL, lorsqu’un prêt d’épargne logement est accordé à partir des intérêts acquis sur un CEL, l’Etat verse au bénéficiaire du prêt (souscripteur du compte ou bénéficiaire des intérêts acquis en  cas de cession de droits à prêt) une prime d’épargne (montant plafonné à 1144 euros).

La Fiscalité du CEL :

 

  • Les intérêts perçus au sein du CEL ainsi que la prime d’épargne sont exonérés d’impôt sur le revenu. Ils ne supportent que les prélèvements sociaux.
  • Les prélèvements sociaux dus sur les intérêts sont recouvrés directement par la banque, chaque année au moment de l’inscription des intérêts en compte (au 31 décembre) au taux de 15,5%.
  • Les prélèvements sociaux dus sur la prime d’épargne sont prélevés au moment de son versement.